Article de inty mag sur Toute Fine

Devant la caméra d’Inty, Toute Fine se confie sur son besoin d’exprimer ses douleurs et ses doutes. L’écriture de slams comme psychanalyse, d’elle-même et de l’Algérie.

Depuis son court-métrage contre le harcèlement de rue, la notoriété de Zoulikha Tahar, alias Toute Fine, dépasse les frontières du web et d’Oran, sa ville natale. La jeune doctorante en mécanique des matériaux, qui écrit des slams – des textes poétiques proches du rap -, était ainsi la tête d’affiche de “Slam it”, un événement organisé dimanche 9 avril au Bastion 23 à Alger….

Pour lire la suite:

Vidéo. Toute Fine, la slameuse qui veut libérer la parole des femmes en Algérie

Laisser un commentaire