Aime toi

Parle-moi encore de ce corps qui te déçoit
De toutes ces fois où tu as douté de toi
De cette voix qui te faisais culpabiliser
De n’être pas conformément formé.

Parle moi de ces magazines et de ces vidéos
Qui ont remis en cause tes idéaux
Parle moi de ta perception du beau
De ce que à tes yeux tu vaux.

Parle moi encore de ce corps que tu as maudit
De tes non-dits, de ces nuits où le miroir te vomissais dessus
Où le noir faisait fondre ton désespoir mis à nu
De cet être qui n’a pas su te suffire
De ces choses qu’il ne se gênait pas de te dire.

Parle moi et je t’écrirais des rimes maladroites
Jusqu’à en avoir les mains moites
Pour te dire que la beauté des cieux
Est dans la sincérité qui émane de tes yeux.

« Aime toi »

Laisser un commentaire